Sélectionner une page

Du grec, lemniskatos qui veut dire ruban. La méthode de ce massage fut découverte et mise au point par Rudolf Steiner,

Autrichien né en 1861, ainsi que par les doctoresses Margarethe Hauschka et Ita Wegmann. Rudolf Steiner, pédagogue et philosophe est le fondateur de l’anthroposophie, enseignement spirituel fondé sur un corpus de techniques essentiellement méditatives et psychophysiologiques, visant à restaurer l’harmonie entre l’Homme, l’univers et ce que Steiner désignait comme les « mondes supérieurs ». C’est-à-dire au-delà du monde physique : le monde éthérique, le monde psychique et le monde spirituel.

Ainsi, ce massage au mouvement universel nous vient d’Europe. Selon ces trois auteurs, tous les mouvements de nos liquides internes, nos respirations pulmonaires et nos corps subtils se font en lemniskate (lemniscate), c’est-à-dire en courbes planes ayant

la forme d’un 8. L’énergie vitale circule selon ce principe, et l’importance du massage en lemniskate (lemniscate) réside dans sa rythmicité. Sa rythmicité agit sur les corps subtils et à l’intérieur de l’être par résonance. L’action du lemniskate (lemniscate) harmonise surtout le côté émotionnel, le psychisme avec le monde physique lors de perturbations d’ordre psycho-affectif, ou chez des personnes présentant des troubles nerveux (angoisse, nervosité, sensation de séparation). Cette technique apporte une détente physique et psychique qui permet au patient de faire face avec plus de sérénité aux problèmes de sa vie quotidienne.

L’homme étant un microcosme dans le macrocosme, le mouvement du lemniskate favorise la libre circulation de l’énergie vitale. Il contribue ainsi à éviter l’apparition des troubles qui perturbent l’équilibre de l’individu lorsque celui-ci perd la conscience de son appartenance à l’univers. Toujours selon Steiner, pour que l’être humain soit en bonne santé, les trois pôles de l’être doivent se maintenir en équilibre : neuro-sensoriel / rythmique (coeur) / métabolique. Par exemple trop de feu provoque des inflammations ou infections, trop d’eau la neurasténie ou des problèmes vaso-circulatoires. A l’image du balancier, le mouvement rythmique en huit équilibre les trois pôles précités, il relie le fini intérieur (organisme) à l’infini extérieur, le monde.